Le site de votre coordination bretonne de jeux de simulation
jeudi 24 août 2017
Partenariats : Bokoneg

Fédérations

Archives

Trollball

trollball

Le Troll Ball fût créé en Angleterre mais son origine est réellement indéterminée :La soule, le rugby australien perverti ! Une bastonnade sportive déguisée entre copains !! Le Troll Ball semble être une transcription en grandeur nature du jeu de plateau »Bloodbowl ». Certaines similitudes avec le football américain pourraient faire penser que le jeu vient d’outre-atlantique mais une enquête reste à faire. Maintenant, on le retrouve intégré dans le monde d’Anachrone, à Bicolline, dans certaines cours de récré ! Les règles, qui vous sont proposées, sont celles des matchs en Bretagne, basées sur les règles anglo-belges du Summerfest. Elles datent de 1990 ! Nous avons surtout privilégié des équipes de 5 (au lieu de 10 ) pour multiplier les styles d’équipes et le nombre d’associations participantes.

 

Il existe maintenant deux tournois de trollball (2 saisons) : celui d’été organisé à Brignac et celui d’hiver organisé au CPB Ginguené par Risques et périls.

LES REGLES

1. Le but

Le match de Troll Ball oppose deux équipes costumées selon un thème. Le but de chaque équipe est de mettre un maximum de but sur la durée d’un match. Pour marquer un but, il faut faire parvenir la tête de troll qui fait office de ballon dans la zone d’embut adverse et de l’aplatir au sol.

2. Le terrain

Le terrain est un rectangle de 30m. de long sur 15m de large. Cependant, chaque largeur est prolongée d’une zone d’embut de 1m à 1m50. Le centre et/ou la ligne médiane du terrain sont marqué ; Seuls les joueurs et l’arbitre peuvent se trouver sur le terrain.

3. La durée

Les matchs durent 10 minutes repartie en 2 mi-temps de 5 minutes. Une pause de 2 à 5 minutes (selon l’état des joueurs, des arbitres, ou les conditions d’organisation) à lieu à la fin de la première mi-temps. Pour rendre les matchs plus rythmés et moins éprouvant pour les joueurs, les arrêts de jeu ne sont pas comptabilisés. Il appartient aux joueurs d’être rapide lors des retours en zone d’engagement et aux arbitres de faire en sorte que certaines équipes ne jouent pas ‘le chronomètre’.

4. Les buts

Pour marquer un but, il faut faire parvenir la tête de troll qui fait office de ballon dans la zone d’embut adverse et de l’aplatir au sol. Aplatir la balle veut dire la poser au sol et la maintenir avec l’une des parties de son corps pendant au moins une seconde.

5. Le ballon

Le Troll Ball se pratique théoriquement avec une tête de troll en latex ou tout autre instrument pouvant faire office de ballon (Ballon de rugby ou Ballon extravagant genre Balle équipée de piques en latex). Celle−ci étant parfois difficile à trouver, nous vous conseillons de faire la votre. Certains préconisent l’emploi de boules de masses d’armes, d’autres ont choisi des cadavres de nains, l’important et que le ballon soit résistant, ne présente aucun danger et puisse être attrapé facilement.

6. Les armes

Le Troll Ball se pratique avec des tailles d’armes identiques pour les 2 équipes. On utilise généralement des épées ; la longueur est la même pour tous : 100 cm + ou – 10% garde comprise (mais toutes armes ne dépassant pas la taille minimum et remplissant les conditions de sécurité seront acceptées). Elles seront convenablement rembourrées, aussi bien à l’estoc que sur les tranchants et sur les plats. L’arbitre les examinera avant le début de chaque match et il lui sera toujours possible d’en refuser une, aussi chaque équipe disposera d’au moins une arme de rechange. Toute arme peut être déclassée en cours de match également sur décision de l’arbitre, si celui−ci estime qu’elle est devenue dangereuse. Tout joueur estimant que son arme est devenue dangereuse doit immédiatement le signaler à l’arbitre. Il est possible aussi dans le cas de règles spéciales de devoir posséder d’autre type d’arme (voir le chapitre « Règles Spéciales »).

7. Les équipes

Nous souhaitons que les équipes représentent un style médiéval fantastique. Des lots et/ou coupes seront remis aux plus belles équipes (pour ses costumes, son fair−play, et autres arguments à la discrétion des organisateurs). Les équipes doivent avoir une certaine homogénéité de style. (Nous encourageons les blasons, Tabard, porte étendard, symboles religieux, chants de guerre et autres signes distinctifs qui font que toutes les équipes sont uniques et visuellement identifiées)

Composition d’une équipe :

Equipe standard : 6 joueurs = 1 capitaine, 4 équipiers, 1 remplaçant

Equipe minimum : 5 joueurs = 1 capitaine, 4 équipiers

Le Capitaine :

Il n’a pas vraiment d’autorité sur son équipe, mais c’est la seule personne qui a le droit de contester (avec courtoisie !) L’arbitrage. Si un joueur s’estime lésé, il devra passer par son capitaine pour obtenir gain de cause auprès de l’arbitre. Tout joueur enfreignant cette règle pourra subir une sanction. Le capitaine peut changer d’un match à l’autre, mais il doit obligatoirement être présenté à chaque début de partie. C’est au capitaine de s’assurer que le résultat d’un match à été correctement transmit aux organisateurs et que le tableau de tournoi est bien rempli.

Les équipiers

Ils peuvent manipuler une arme à une main et manipuler le ballon dans l’autre main. Ils ne peuvent avoir deux armes en main (sauf cas particulier, voir le chapitre «Règles spéciales »). Cette règle s’applique aussi pour le capitaine.

Le remplaçant

Chaque équipe a le droit (et non l’obligation) de posséder un remplaçant. Vous ne pouvez faire qu’un remplacement au cours d’une mi-temps. Le remplacement ne peut se faire que lors d’inter manche, c’est à dire, juste après un point et juste avant un engagement.

8. L’arbitre

Il prend les décisions finales. Les joueurs obtempèrent sans discussion ou par le biais du capitaine. Toute protestation entraîne un avertissement, qui peut être suivi d’une sanction. Si c’est une injustice flagrante, le capitaine peut le signaler. L’arbitre dispose d’un sifflet qu’il utilise pour stopper le jeu lors de fautes, remise en jeu,…

La suite sur le site de la Fantastique Comédie : http://www.fantastiquecomedie.com/trollball

 

 

 

 

 

 

 La dernière Vidéo de 2008 :